HAVE A BREAK

Bonsoir à tous, comment allez-vous ? J’aimerais bien savoir d’où vous me lisez là tout de suite : Paris tout gris sous la pluie ou beach house option mojito ? De mon côté, après un formidable week-end entre amis à Nice, lors duquel j’ai profité à fond de la plage, des restaurants et du super temps pour faire du sport, je suis de retour à Paris et je dois avouer que cela me mine un peu.

Je me sens fatiguée et cela fait longtemps que je n’avais pas autant attendu mes vacances. J’ai pris la décision de beaucoup m’investir dans le travail et le sport cette année, sans pour autant renoncer à ma vie sociale et j’en ressens légèrement les conséquences en cette fin d’année.

Je ne rêve que d’une chose : passer mes journées au bord de la piscine, visiter les villages alentours et me goinfrer de fruits frais. Et pour l’instant, cela me semble bien loin. Je pense que le mois de juillet est un peu compliqué pour tout le monde, on tire sur la corde, on sait que les vacances sont proches et en même temps, il faut prendre son mal en patience et garder le sourire au bureau. Pas toujours évident.

Alors j’écoute en boucle des musiques qui donnent la pêche, je prends soin de moi avant de vivre en bikini pendant 3 semaines et je tente de régler les derniers détails avant la rentrée. Mais j’avoue, le cœur n’y est pas.

Peut-être que certains d’entre vous travaillent également à leur compte et savent qu’il est difficile de décrocher, même pendant des congés. Oui, je fais partie de ces personnes qui débarquent avec leur ordi portable dans la maison de famille et qui tapotent sur leur téléphone à la plage.

Promis, cet été, j’essaie de déconnecter et lâcher prise. Pour mes proches d’abord, puis pour moi. Se laisser le temps de recharger les batteries et de vraiment profiter du moment présent. Cesser de vouloir tout prévoir et de stresser au moindre imprévu. Vaste programme n’est-ce pas ?

🍋🌴🐚 Enjoy holidays 🐚🌴🍋

AIMEZ-VOUS

Aloha ! Alors comment ça se passe, en tong et paréo au bureau ? J’espère que votre patron est cool et que vos collègues d’open space ont suivi le mood du moment en vous accompagnant en afterwork mojito ! Je reviens ce soir pour un article un peu spécial. J’ai envie de parler avec vous d’amour. Ca, me direz-vous, c’est plutôt un thème récurrent par ici.

Mais aujourd’hui je n’aborderai ni le mariage ni la fête des mamans, toutes aussi formidables les unes que les autres. Non, ce soir j’aimerais que l’on échange sur la bienveillance. Je suis assez attristée et choquée de voir qu’internet est en train de devenir le déversoir général de la négativité et de la critique acerbe, gratuite et facile.

Je pense que si vous naviguez un tant soit peu sur le web, vous avez sans doute déjà été confrontés à un de ces moments gênants lors duquel des dizaines d’inconnus s’acharnent sur une bloggeuse ou sur un autre internaute.

La question que je me pose sincèrement est : quel est l’intérêt de dénigrer quelqu’un qu’on ne connaît même pas ? Quelles satisfactions trouvent ces personnes en disant du mal, en insultant même parfois ? Quelle énergie et quel temps perdu…je ne m’explique pas du tout cette attitude.

Bien sûr, cela m’arrive aussi de moins apprécier une photo instagram ou un article que je lis, mais dans ce cas je passe simplement à autre chose, sans cracher mon venin. Je préfère de loin féliciter quelqu’un ou le complimenter, plutôt que de m’enfermer dans une passivité agressive, si facile et si puérile sur internet.

Bref, j’espère que vous avez tous conscience de l’impact que peuvent avoir nos propos et que vous savez qu’aucune parole n’est jamais anodine.

😍🌹💗 Respect yourself 💗🌹😍